Walk With Me : La danse comme élément de guérison, notre critique !

Aujourd’hui sort dans les salles le film Walk With Me signé Lisa Ohlin. Celui-ci met en lumière l’histoire de Thomas, soldat qui perd l’usage de ses deux jambes lors d’une mission et de la ballerine Sofie qui va croiser son chemin. La rédac’ de danse-et-vous.com vous dévoile ce qu’elle a pensé de ce long-métrage. 

Souvenez-vous. La rédaction de danse-et-vous.com vous a présenté en quelques mots Walk With Me, un film saisissant sur la rencontre d’un soldat et d’une ballerine. Pour rappel, celui-ci traite de l’histoire du soldat Thomas qui lors d’une mission à Helmand dans le sud de l’Afghanistan, perd ses deux jambes après avoir sauté sur une mine. Anéanti lorsqu’il découvre son handicap à son réveil, celui-ci fera cependant tout pour se remettre le plus rapidement possible et il rencontrera la danseuse Sofie pendant sa rééducation. Une rencontre qui changera sa vie… Walk With Me sort ce mercredi 26 juillet dans les salles et bien sûr, on vous révèle sans plus tarder ce que nous avons pensé de ce dernier !

La détermination pour aller vers la guérison

Ce qui est frappant dans ce film, c’est le caractère pour le moins déterminé dont fait preuve Thomas (personnage incarné par l’acteur Mikkel Boe Følsgaard). En effet, à peine celui-ci commencera les séances de rééducation qu’il fera son possible pour remarcher au plus tôt. Le jeune homme n’a qu’un idée en tête : se remettre d’aplomb et repartir en Afghanistan pour aider les autres soldats. Cependant, le corps humain a ses limites et Thomas ne tardera pas à s’en rendre compte… C’est alors que Sofie (Cecilie Lassen), jeune et belle ballerine talentueuse, lui viendra en aide. Ces deux-là se rencontrent à l’hôpital, lieu où se rend fréquemment la jeune femme pour soutenir sa tante Ruth qui est gravement malade. La danseuse constate rapidement que l’ex-soldat est déterminé à aller mieux mais elle comprend qu’il ne s’y prend pas forcément de la meilleure des manières pour progresser.

C’est alors que la danse prend un tout autre sens. Cette discipline n’est pas un simple loisir mais elle est bien quelque chose qui demande beaucoup d’énergie, de force et de persévérance (d’ailleurs, ces éléments auraient pu être davantage mis en avant tout au long du film selon nous) pour progresser. Sofie va se servir de ses connaissances pour aider Thomas à s’en sortir. Elle lui conseille notamment de penser à renforcer son bassin avant de penser à se muscler les jambes.  Encore et encore, le jeune homme répétera des mouvements sans rien lâcher. Cependant, le chemin sera long et Thomas le comprendra rapidement…

Un parcours semé d’embûches

Thomas ne pense qu’à se remettre debout (et ce, grâce à des prothèses) afin de repartir en Afghanistan. Dès le début du film et tout au long de celui-ci, nous réalisons ô combien il est difficile pour un soldat de ne plus être au front et ce, notamment lorsque ce dernier a été blessé et contraint d’abandonner sa mission. Le jeune homme mais son entourage aussi : sa mère craint qu’il reparte en Afghanistan tandis que sa compagne ne le reconnait plus (les jeunes gens finissent d’ailleurs par se séparer). De plus, c’est la douche froide lorsque Thomas comprend qu’il ne pourra plus jamais repartir à la guerre à cause de son handicap; lui qui pensait qu’il finirait par retrouver ses camarades… Il pense même au pire mais l’ancien soldat continue à se battre comme il le peut. Toutefois, il connaîtra une nouvelle épreuve lorsqu’il se souviendra de ce qu’il s’est réellement passé le jour où il a sauté sur cette mine (on ne vous en dit pas plus, suspense !)…

L’espoir d’une vie meilleure

Depuis qu’il a perdu l’usage de ses jambes, Thomas peine à voir la lumière au bout du tunnel. Néanmoins, grâce à sa rencontre avec Sofie, son quotidien sera bouleversé. Non seulement celle-ci l’aidera à se remettre mais en plus, elle lui fera découvrir un tout autre monde moins violent que celui de la guerre : celui de la danse classique. Elle fera aussi son possible pour que l’ancien soldat accepte son nouveau corps et que perdre l’usage de ses jambes ne signifie pas qu’il  n’est plus. D’ailleurs, le plan où on voit Thomas verser une larme lorsque Sofie touche ses membres est saisissant… Le jeune homme finira-t-il par trouver la paix ? Nous vous conseillons de voir Walk With Me au plus vite pour en savoir plus ! Ci-dessous, vous trouverez l’ensemble des cinémas qui diffusent ce film alors vous savez ce qu’il vous reste à faire… 🙂

Critique : Meryl Frezal

Crédits photo/vidéo : KMBO

 

 

 

 

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *