Un tract du FN cible des cours de danses africaine et orientale !

À l’approche des élections départementales qui auront lieu les 22 et 29 mars 2015, un tract du FN fait polémique ces derniers jours et cause sans aucun doute une mauvaise publicité au parti. danse-magazine.com vous en parle.

La rédaction de danse-magazine.com n’a pas pour habitude de vous parler de politique mais la nouvelle dont nous faisons part aujourd’hui devrait vous intéresser. Vous le savez (ou du moins on l’espère !), les élections départementales se dérouleront les 22 et 29 mars prochains. La campagne électorale à l’approche de ce premier tour a commencé le 9 mars dernier et elle prendra fin le samedi 21 mars à minuit.  Il faut savoir également que si il y a un second tour, la campagne est ouverte le 23 mars jusqu’au 28 du même mois comme cela est précisé sur le site du Ministère de l’Intérieur. Ainsi, la « guerre » entre les différents parti a commencé ! Enfin, si nous vous parlons de ces élections aujourd’hui, ce n’est pas parce que nous souhaitons vous inciter à voter mais bien pour vous informer d’un tract du Front National qui fait beaucoup parler de lui ces jours-ci. C’est un journaliste de Rue 89 qui a repéré celui-ci sur Twitter et qui n’a pas hésité à le poster tout en écrivant en guise de légende un message ironique : « La 1ère mesure des candidats #FN du 92 ? Arrêter les aides pour les cours de Zumba et de danse orientale #élections ». Pour mieux comprendre cette phrase, on vous laisse tout d’abord visionner ce tract dont il est question ci-dessous, nul doute que vous y verrez plus clair…

Comme vous pouvez le lire, ce tract cible le trop plein de subventions versées par par le Conseil Général des Hauts-de-Seine pour plusieurs clients dont les cours de danses africaine et orientale ! Comment se justifie les membres du parti face à cette polémique ? Selon Julien Dufour, candidat pour les départementales dans le canton de Boulogne-Billancourt 2 et porte-parole du FN dans les Hauts-de-Seine à francetvinfo.fr : « Nous souhaitons défendre la culture française et ces danses ne s’inscrivent pas dans notre héritage culturel […] Nous n’avons rien contre ces danses, mais certaines associations touchent beaucoup d’argent. Et lorsqu’on observe les ramifications avec les dirigeants de ces associations, on trouve très vite le clientélisme et le communautarisme ». La rédaction ne commentera pas explicitement ces propos mais croyez-nous, nous sommes loin d’approuver ceux-là, bien au contraire. On vous laisse libre d’avoir votre propre jugement sur la question !

Source : Twitter David Perrotin/francetvinfo.fr

Crédit : danceincity.com

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *