Siddhartha l’opéra rock en showcase à la Cigale : Les impressions de la rédac’ !

C’est mardi 12 mars dernier que le spectacle tant attendu « Siddhartha l’opéra rock » s’est dévoilé davantage sur la scène de la Cigale à Paris. La rédac’ de danse-et-vous.com y était et bien sûr, on vous dévoile nos impressions.

La rédaction de danse-et-vous.com vous a communiqué la nouvelle il y a quelques mois maintenant : Siddhartha l’opéra rock sera au Palais des sports de Paris et ce, jusqu’au 5 janvier 2020. Nous étions ravis de vous dévoiler cette information et ce, parce que ce spectacle est très attendu par les spectateurs. Pourquoi donc ? Eh bien peut-être pour commencer parce que le sujet de celui-ci laisse différemment insensible ! Pour ceux qui n’ont pas suivi, l’histoire traite de la vie de Siddharta plus connu sous le nom de Bouddha. Ce dernier se rebellera contre son père Suddodhana qui freine les rêves de liberté et de découverte des hommes mais aussi du monde. De plus, l’amour est au cœur de ce spectacle musical; comment rester de marbre ?

Vous vous en doutiez, il nous tardait de découvrir plus amplement cette création et c’est pourquoi nous nous sommes rendus au showcase de présentation le 12 mars dernier. Ce sont pas moins de dix extraits musicaux qui ont été dévoilés sur scène et nous étions agréablement surpris de découvrir que l’ensemble de la troupe était présente pour l’occasion (ce qui n’a sûrement pas été une tâche aisée dans la mesure où la scène de la Cigale est bien plus petite que celle du Palais des sports !). Le moins que l’on puisse dire, c’est que la venue d’INCA (alias Fabien Incardona qui fut notamment révélé grâce à son interprétation du Prince Méléagant dans la comédie musicale La Légende du Roi Arthur) qui incarne Siddhartha était très attendue et pour cause : celui-ci a des qualités vocales et scéniques indéniables et ses interprétations lors du showcase étaient à la hauteur de ce que nous espérions !

Néanmoins, ses collègues n’ont pas eu à rougir de leurs prestations dans la mesure où ceux qui accompagnent INCA ont proposé également des prestations dignes de ce. Nous pensons notamment à Melissa Forton qui incarne Gotami la mère adoptive de Siddhartha mais aussi à Océane Berland (Yashodara, l’épouse de Bouddha) et à David Clément-Bayard, l’interprète du cousin Devaddatta qui est également le producteur de cet opéra rock ! Une chose est sûre : ce showcase a conquis les spectateurs présents qui n’ont d’ailleurs pas hésité à se lever lors du final pendant lequel le titre « Peut-être » (qui s’annonce d’ores-et-déjà comme le titre phare du spectacle) a été interprété en chœur par les artistes. Rendez-vous donc au Palais des sports dès le 26 novembre prochain pour découvrir cet opéra rock moderne qui attisera sûrement la curiosité du public !

Critique : Meryl FREZAL

Crédit photos : Philippe FRETAULT

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *