Sévillane : Le flamenco ou faire l’amour en dansant , notre critique de ce roman !

C’est avec joie que nous avons reçu un exemplaire du roman « Sévillane » des éditions du Panthéon. Son auteur Annick Bergelin décrit toute la puissance de la danse flamenco qui est à la fois intense et vulnérable… Comme une histoire d’amour. danse-et-vous.com vous dévoile sa critique de ce livre.

Après vous avoir annoncé que Nuit flamenco sera au Café de la danse à Paris pour trois représentations exceptionnelles, voilà que nous nous intéressons de nouveau au flamenco à la rédaction de danse-et-vous.com mais d’une autre manière. En effet, nous avons lu l’ouvrage « Sévillane » d’Annick Bergelin (publié le 21 octobre 2016) qui traite de la rencontre d’un homme et d’une danseuse de flamenco. D’ailleurs, ce roman s’ouvre sur un spectacle de flamenco auquel assiste le narrateur qui est totalement sous le charme de la danseuse qui est sur scène. Elle incarne « la fureur la plus brutale et la sensualité la plus tendre ». N’est-ce pas là une définition que nous pourrions donner au flamenco ? Certainement et nul doute que ces mots n’ont pas été choisis au hasard. Le début de cet ouvrage permet au lecteur de découvrir plus amplement ce qu’est cette danse sevillane qui est intense notamment de par ces gestes qui donnent à cette discipline un côté théâtral.

Les deux êtres n’ont pas tardé à faire connaissance et a débuter une relation torride. Cependant, les meilleures choses ont une fin comme on dit et l’envoûtante danseuse quitta Paris pour retourner chez elle à Séville, temple du flamenco. C’est alors que celui qui a été son amant va tout faire pour la retrouver et découvrir plus amplement cette danse qui le séduit.  Il finira par partir à partir pour retrouver celle dont il est tombé amoureux : Tina. Nous avons beaucoup apprécié la description de l’ambiance de Séville, de ses paysages et on ne vous cache pas que nous nous sommes sentis un brin nostalgique puisque nous y sommes allés il y a quelques mois… 🙂 Que se passe-t-il lorsque les deux êtres se revoient ? Nous ne vous en dirons pas plus, nous ne souhaitons pas vous dévoiler toute l’intrigue. Une seule chose : vous serez surpris par le final de ce roman auquel nous ne nous attendions pas !

9782754733380-707x1080

Enfin, ce qui est intéressant dans ce livre, ce n’est pas seulement cette histoire pleine de passion mais c’est la définition qui est donnée au flamenco. « Elle semblait faire l’amour en dansant, tant son corps exprimait à la fois l’arrogance et l’abandon » affirme le narrateur lorsqu’il parle de Tina. Le flamenco, est-ce faire l’amour en dansant ? Est-ce l’incarnation d’une véritable passion au sens étymologique du terme « patior » qui signifie souffrir ? Si nous dévions résumer ce roman en quelques mots, nous dirions qu’il est aussi passionné, sensuel mais aussi fragile que le flamenco et nul doute qu’il parlera à ceux qui pratiquent cette danse mais aussi à ceux qui s’y intéressent… Bonne lecture à tous !

Critique : Meryl Frezal

Crédit photo : Éditions du Panthéon – Illustration Pixabay/CC0 Public Domain

 

 

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *