Mort d’Arthur Mitchell, le premier danseur étoile noir américain : Misty Copeland lui rend hommage !

C’est une triste nouvelle que la rédaction de danse-et-vous.com vous communique aujourd’hui : Arthur Mitchell, le premier danseur étoile noir américain est décédé mercredi dernier à l’âge de 84 ans. La talentueuse Misty Copeland lui a rendu hommage; découvrez ses mots ci-dessous.

C’est un hommage que la rédac’ de danse-et-vous.com souhaite rendre qaujourd’hui. Un hommage à Arthur Mitchell, un homme qui a dû affronter bien des obstacles avant d’atteindre le graal en danse classique : le statut d’étoile. Le Dance Theatre of Harlem [ndlr, compagnie que le danseur avait co-fondé en 1969] a annoncé le décès de cet artiste hors normes dont le charisme et l’élégance laissaient difficilement de marbre. Lorsqu’Arthur Mitchell a intégré le New York City Ballet en 1955, il su que son parcours professionnel ne serait pas de tout repos. Il a affronté de nombreuses critiques dûes à ses origines afro et il savait qu’il n’avait pas le droit à l’erreur s’il voulait que sa place dans le monde du ballet soit reconnue. Néanmoins, son travail finit par payer puisqu’en 1962, il fut le premier danseur étoile noir américain de l’Histoire. Aujourd’hui, nombreuses sont les personnes qui lui rendent hommage dont Misty Copeland qui rappelons-le, est devenue la première danseuse étoile afro-américaine de l’American Ballet Theater.

Cette dernière a écrit via son compte Instagram (comme vous pouvez le voir ci-dessus) : « Merci mr Mitchell pour avoir aidé à changer le monde du ballet classique pour notre communauté ! Votre impact ne s’estompera jamais. Le premier danseur principal noir !!! Vous m’avez tant donné à travers nos conversations, votre danse et tout simplement par la présence de votre corps métisse dans le ballet. Mais vous étiez tellement plus que ça. Vous êtes une icone et un héros. Le Dance Theater of Harlem n’a pas donné aux enfants noirs et métisses qu’une maison et un avenir mais la capacité de rêver. Je vous aime de tout mon coeur et vous me manquerez énormément. #RIP ». Un bel hommage d’une artiste qui a connu elle aussi tant d’obstacles avant de voir son talent reconnu…

Source : Instagram Misty Copeland

Crédit photo : Misty Copeland – image d’illustration Pixabay

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *