Michael Jackson : Son fameux lean décrypté par des médecins !

On se souvient tous des pas de danse si singuliers du défunt artiste Michael Jackson ! Celui-ci semblait défier les lois de la gravité avec des mouvements particulièrement complexes. D’ailleurs, des neurochirurgiens se sont penchés sur les pas de danse du chanteur pour son clip Smooth Criminal; danse-et-vous.com vous en dit plus à ce propos. 

Comment Michael Jackson pouvait-il réaliser le lean, ce mouvement qui consistait à se pencher à un angle de 45 degrés tout en gardant son corps « droit comme un i » ? Voilà la question que s’est posée le médecin indien Manjul Tripathi et ses collègues. Beaucoup de danseurs ont tenté de reproduire les mouvements de danse de Michael Jackson, en vain. Mais alors quel était le secret de ce dernier ? Il faut savoir que c’était grâce à ses chaussures spécialement conçues pour l’artiste qu’il était possible pour ce dernier de danser de la sorte ! Selon les propos de Manjul Tripathi pour le Journal of Neurosurgery : « La plupart des danseurs qui ont une force conséquente atteindront un degré de flexion vers l’avant de 25 à 30 degrés maximum. MJ parvenait à réaliser un mouvement de 45 degrés qui semblait défier la gravité ». Si une personne essayait de reproduire les mouvements du clip Smooth Criminal, elle remarquait rapidement une grande tension pour prendre la pose qui se déplaçait jusque dans les cheville plutôt que dans les muscles du dos.

_101655722_capture.png

C’est pourquoi il est déconseillé de tenter de réaliser ce mouvement : « Les risques de blessure à la cheville sont importants : vous avez besoin de muscles forts et d’un bon soutien autour de la cheville […] ». L’assistant du professeur Tripathi explique alors que même une personne aux capacités athlétiques considérables ne pouvait avoir un degré d’inclinaison du corps de 45 degrés. Mais alors comment étaient constituées les fameuses chaussures de l’artiste ? Une fente en forme de V dans le bas de chaque talon qui se fixait dans des rivets posés sur scène permettait à l’artiste de se pencher en avant et de pivoter aisément (cf image d’illustration ci-dessous).

_101655725_capture.png

De plus, il faut savoir qu’avant que ces chaussures soient inventées [ndlr,le brevet a été déposé en 1993 et a expiré en 2009 après qu’une paire ait été vendue aux enchères comme nous vous l’avons expliqué via cet article il y a quelque temps], MJ s’appuyait sur des câbles soutenus par un harnais autour de sa taille pour créer la fameuse illusion d’optique. Vous savez désormais tout au sujet des pas de danse cultes du défunt artiste ! Histoire de conclure cette article en beauté, on vous propose de (re)visionner le célèbre clip « Smooth Criminal »… 🙂

Source : Journal of Neurosurgery

Crédit photos : JOURNAL OF NEUROSURGERY PUBLISHING GROUP – Manjul Tripathi

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *