María Fux : La ballerine qui repousse les limites du corps

La rédaction de danse-magazine.com a fait une belle découverte : celle de María Fux, cette ballerine originaire d’Argentine âgée de 93 ans qui prouve que malgré le handicap, il est toujours possible de danser. Portrait d’une dame pleine de courage et de détermination.

Si nous vous parlons de María Fux aujourd’hui, c’est parce que cette dernière a un profil peu commun que la rédaction de danse-magazine.com souhaitait vous présenter. Elle n’est pas une danseuse/chorégraphe comme les autres… María est aussi « dance therapist » (thérapeute de la danse). En effet, celle-ci est connu pour avoir développé sa propre thérapie pour réussir à vivre autrement avec son handicap. Cette grande dame sait de quoi elle parle dans la mesure où elle a contracté la polio alors qu’elle était âgée de neuf mois seulement. Cette maladie contagieuse peut se soigner facilement si elle est traitée rapidement par le biais d’une vaccin mais dans les cas les plus graves, elle peut avoir des répercussions sur la moelle épinière, au cerveau mais aussi causer la paralysie ou dans le pire des cas, la mort. Ainsi, María Fux s’est presque toujours déplacée grâce à ses béquilles mais malgré ce handicap, celle-ci ne s’est pas découragée. Celle-ci « danse la vie » se donne du courage et aide les autres en leur apportant le stimulus dont il ont besoin. Elle ne prétend pas guérir et elle se définit d’ailleurs elle-même sur son site officiel comme une « artiste » et non un médecin. Selon cette dernière, chacun de nous a un potentiel qui peut s’avérer incroyable si il est bien utilisé : « Tout ce que je fais est de stimuler le potentiel que tout le monde a. Je ne parle jamais de guérir mais de changer. Quel que soit le type ou la gravité du problème, il y aura toujours quelque chose que vous pouvez changer mais il doit être clair qu’un seul mouvement ne fait pas un changement et tous ne sont pas forcément prédisposés à ce changement (dans votre corps, dans sa sensation, dans votre vie) ».

Depuis bien des années maintenant, María Fux donne de son temps et de son énergie pour des personnes en situation de handicap qui ont besoin de « voir le bout du tunnel ». D’ailleurs, sa méthode a été enseignée à de nombreux médecins et enseignants. La danse comme moyen d’expression, voilà pour être concis le savoir qu’elle souhaite transmettre : « Quand nous dansons, nous exprimons pas seulement la beauté mais aussi la peur, la colère, l’anxiété, la douleur […] Je travaille dur pour la reconnaissance du corps, la joie de l’acceptation et la possibilité d’expression ». Après avoir publié plusieurs œuvres, María Fux s’est lancée dans la réalisation d’un court-métrage « Dancing with Maria » dont nous vous dévoilons le trailer ci-dessus. On découvre alors des images poignantes par lesquelles nous ressentons la détermination de María de vouloir danser même lorsque son corps s’y refuse. C’est certain, nous n’avons pas fini de vous parler de cette grande dame !

Source : mariafux.com.ar/Time

Crédit photo/vidéo : Transmedia

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *