La rédac’ a testé la tangada, une nouvelle danse à découvrir !

Hier soir, nous avons participé à un cours de tangada qui a eu lieu à la Chapelle, un bar lounge situé à Évreux (27). danse-et-vous.com avait hâte de découvrir cette discipline mise au point à partir de plusieurs danses comme la bachata, le tango argentin et autres. On vous en dit plus sur notre expérience !

Vous commencez à nous connaître : nous adorons tester de nouvelles disciplines ! En effet, la danse évolue sans cesse et il est toujours intéressant de s’y intéresser au plus près. C’est pourquoi nous nous sommes rendus à un cours de tangada proposé par le professeur de tango argentin Pierre Muller (précisons que cette discipline a été inventée et mise au point par ce dernier mais aussi par Estelle Etenna). Mais alors, qu’est ce que cette danse qui ne va sûrement pas tarder à faire de nombreux adeptes ? Le nom de celle-ci n’a pas été choisi par hasard puisque vous pouvez retrouver les sonorités du mot « tango » pour commencer ce qui vous donne un aperçu des pas caractéristiques de la tangada…

La tangada en détails

Néanmoins, cette danse ne se résume pas à des pas de tango argentin. Cette dernière combine plusieurs disciplines dont la bachata, la kizomba, le paso doble et autres afin de pouvoir danser sur n’importe quelle musique, n’importe quel rythme. Vous avez bien compris : que vous soyez des amateurs de rock, de salsa, de pop, de classique… La tangada vous permettra de danser sur vos titres préférés puisqu’elle dépasse la division des danses qui est souvent un frein pour ceux qui souhaitent apprendre à danser. De plus, il faut savoir que cette discipline se pratique en couple et qu’il y a un élément qui est particulièrement intéressant : l’alternance du guidage. Les partenaires peuvent tous les deux guider; c’est pourquoi il est important d’avoir une véritable connexion.

D’ailleurs, qu’avons-nous retenu de ce cours ?

Comme énoncé plus haut, il est primordial d’être bien connecté à son partenaire. Pour cela, il est important que les bustes soient en contact via une légère pression. De plus, la tangada nécéssite une certaine maîtrise de l’équilibre puisqu’elle ne se pratique quasiment pas avec les pieds totalement à plat sur le sol. Pour que le guidage soit le plus fluide possible, il est important d’être attentif aux différents appels de son partenaire et de se concentrer sur ceux-là (et non sur ses pieds pour éviter les catastrophes !). Lorsque vous dansez, n’hésitez pas à fermer les yeux pour ne pas vous fixer sur le mouvement de vos pieds. Vous verrez, le dialogue avec votre partenaire sera plus fluide que jamais !

>> Si vous souhaitez tester la tangada, sachez que des cours ont lieu tous les quinze jours à la Chapelle (située 14 rue Borville Dupuis à Évreux) et le prochain aura donc lieu le 3 avril de 20h30 à 22h30. Pas de panique, ce cours est évolutif donc les danseurs débutants peuvent s’y rendre sans soucis ! Vous retrouverez un groupe agréable et une ambiance conviviale qui vous donnera sans nul doute envie de vous rendre au prochain cours… 🙂

Article : Meryl Frezal

Crédit photo :image d’illustration Pixabay

 

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *