La pole dance, un sport mais pas que…

Pour vous, la pole dance rime avec talons hauts, paillettes, club de strip-tease ? Détrompez-vous, c’est une discipline sportive, bénéfique pour sculpter votre silhouette mais aussi essentielle pour vous sentir mieux dans votre corps. Voilà tout ce dont je vais vous parler aujourd’hui.

Pour commencer à vous parler de cette discipline, je vais vous rappeler ou vous apprendre d’où vient la pole dance. Celle-ci a vu le jour dans les années 20 au Canada auprès des cirques. Elle était pratiquée autour des barres (« pole » en anglais), qui soutenaient les chapiteaux par de jeunes danseuses appelées « Hoochie-Coochie dancers » pour le plus grand plaisir de ces messieurs. C’est dans les années 50 avec l’arrivée du burlesque que la pole dance a fait sont entrée dans les bars et les clubs : les stripteaseuses ont alors utilisé la barre pour danser mais sans réaliser des figures acrobatiques. Il faudra attendre les années 70-80 pour que la pole dance commence à être considérée comme une discipline. Elle est principalement connue aux USA, au Canada et en Angleterre puis elle s’est développée vers d’autres pays. C’est grâce a des passionnées comme la canadienne « Fawnia Mondey » que cette discipline va peu a peu se dissocier du striptease pour faire sa place en tant que sport véritable. Depuis environ 10 ans maintenant, il existe des compétitions où des pole danseuses viennent des quatre coins du monde pour s’affronter devant un jury en réalisant des figures spectaculaires. En France, la pole dance commence à sortir peu a peu de son image sulfureuse. Des femmes et aussi quelques hommes de tout âge et de toute classe sociale pratiquent cette discipline. D’ailleurs, une compétition française existe depuis 2008 et se déroule chaque année à la Cigale à Paris !

 Qu’est-ce que la pole dance de manière concrète ?

 La pole dance se rapproche de la danse, de la gymnastique et des arts du cirque. Elle est très complète et ludique de par son mélange de fitness, de danse mais aussi de souplesse et de coordination. Cette activité est ouverte à tout le monde, même aux non sportifs qui grâce a des figures adaptées pour un niveau débutant, évoluent sur la barre afin d’atteindre en quelques cours, un niveau intermédiaire. Elle offre également  des milliers de façon de la pratiquer (contemporaine, sportive, sexy…) en talons ou pieds nus, il est donc facile de se l’approprier. On la pratique en grande partie en short et brassière car il est nécessaire que la peau soit en contact direct sur la barre afin de créer une accroche et de pourvoir tenir des figures acrobatiques. Un des points forts de cette discipline est la vitesse à laquelle on progresse et à laquelle on  voit sont corps changer et se tonifier. En effet, tout les muscles du corps sont sollicités lors des figures réalisées sur la pole qui demandent également beaucoup de gainage (on brûle environ 800 calories par séance soit autant qu’une heure de course a pied ou de vélo) et tout ça en s’amusant, en travaillant sa féminité et sa confiance en soi, un autre gros point fort de cette discipline.

La pole dance, une véritable addiction !

 Je vous l’affirme, la pole dance n’est pas qu’un sport, c’est beaucoup plus que ça… Elle permet de prendre conscience de son corps, à le maîtriser et à le pousser au delà de ses  limites. Elle aide également à travailler la confiance en soi et en son corps, arriver à lâcher prise quand vous vous trouvez la tête en bas et que vous ne tenez plus que par vos jambes. Et quelle satisfaction de réaliser des figures acrobatiques en seulement quelques cours ! Elle apporte également de la grâce dans la façon de bouger autour et sur la barre mais aussi une meilleure posture. Mais son coté addictif se trouve sans aucun doute, dans la rotation de la barre grâce a son mode de fonctionnement appelé « spinning », c’est-à-dire, quand la barre tourne sur elle-même.  La vitesse varie alors en fonction de l’élan mais aussi de la figure réalisée. Quelle sensation de liberté et de contrôle quand vous tournez les cheveux dans le vent avec la grâce d’une danseuse classique ou d’une patineuse… Que des atouts pour cette discipline qui souffre malheureusement d’une image sulfureuse ! Mesdames et messieurs, je vous le conseille, laissez vos préjugés de coté et essayez un cours de pole dance, vous ne le regretterez pas, je vous l’assure !

Sonia. F, 30 ans (81)

Source image : sharalecter.com

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *