Hozier : Take me to church, le danseur Sergei Polunin livre une chorégraphie déroutante !

Connaissez-vous l’artiste Hozier ? Le chanteur irlandais de 24 ans est un véritable phénomène musical. Après avoir dévoilé son titre « Take me to church », le danseur Sergei Polunin a livré une chorégraphie poignante sur cette chanson que danse-magazine.com vous dévoile aujourd’hui. 

Lors de la cérémonie des Grammy Awards qui s’est déroulée il y a quelques jours, le chanteur Hozier a livré une prestation live de son titre « Take me to church » avec l’artiste écossaise Annie Lennox. Celle-ci a eu beaucoup de succès et la rédaction de danse-magazine.com est ravie d’avoir entendu Hozier interpréter ce titre pendant la soirée. En effet, celui-ci est lourd de sens puisqu’il dénonce les discriminations qui sont liées à la religion et le clip avait d’ailleurs fait beaucoup parler de lui puisqu’on pouvait y voir des homosexuels en Russie qui sont traqués. Vous le savez sûrement, il n’y a pas de reconnaissance des unions gay dans ce pays mais ce qui est le plus consternant, c’est que les homosexuels sont très fréquemment rejetés en Russie et qu’il vaut mieux ne pas dévoiler ses préférences sexuelles pour ne pas s’attirer d’ennuis… Ainsi, ce titre engagé inspire de nombreux artistes. Il y a quelques jours, c’est le chanteur Mathieu qui a souhaité l’interpréter sur le plateau de la Nouvelle Star sur D8 et bien que celle-ci n’égale pas le talent d’Hozier lorsqu’il la chante, le jury a tout de même salué sa prestation.

oi

Enfin, la musique ne touche pas que les chanteurs mais aussi les danseurs. Preuve en est aujourd’hui avec le danseur de ballet russe Sergei Polunin qui sous l’oeil avisé du célèbre photographe et réalisateur David LaChapelle (notamment connu pour avoir réalisé de nombreux portraits de stars américaines comme Britney Spears, Naomi Campbell…) a livré une chorégraphie poignante signée Jade Hale-Christofi. La caméra suit les moindres mouvements de ce dernier et son émotion est telle qu’il nous a laissé sans voix… Celui-ci tente d’occuper le plus d’espace possible pour montrer son besoin de liberté mais malheureusement, son esprit semble enfermé et il est rattrapé à plusieurs moments par ses chaînes qu’il tente de briser (cet état se traduit notamment par ses mains qu’il colle sue son crâne). De plus, le fait que ce soit un danseur russe qui danse sur ce titre rend cette chorégraphie remplie de symbole… On vous laisse découvrir cette magnifique prestation ci-dessous.

Source : Vimeo David LaChapelle

Crédit : David LaChapelle

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *