HIP OPsession 2015 : Une soirée de breakdance endiablée ! (REPORTAGE)

Ce samedi 7 février avaient lieu les finales break du HIP OPsession 2015. Ayane, Victor et Funk Fokers ont été sacrés devant une foule massive, dont faisait partie danse-magazine.com. Récit.

Quelle journée ! Pour sa 11e édition, le festival nantais HIP OPsession n’a pas failli à sa réputation. Devant une foule chauffée par les speakers Nasty et Amjad, les danseurs ont assuré. « Donnez si vous voulez recevoir », tel était leur leimotiv. Le public les a reçus 5 sur 5. Au terme des qualifications qui se sont déroulées plus tôt dans l’après-midi, trois vainqueurs ont été sacrés par le jury composé de Menno vainqueur du Red Bull BC One 2014 (NLD), Venum (USA), Nabil (FRA), AT (FIN) et Maurizio (ITA).

La première fut Ayane, dans la catégorie 1VS1 BGIRL. La Japonaise a su se défaire de la Russe Mess en finale, que vous pouvez revoir en vidéo ci-dessous. Maszynka et Rawgina ont quant à elles vu leur parcours s’arrêter en demi-finale. Encore haletante, Ayane a confié sa joie à notre rédactrice sur place : « Je suis très heureuse. Merci à tous ».

10960105_809410432466705_3468870175242787377_o

Très rapidement après le sacre d’Ayane, ce fut au tour de la catégorie 1VS1 BBOY d’en découdre. « La crème de la crème » comme le scandait Amjad. Et pour cause, les 16 participants ont soigneusement été choisis par les organisateurs pour leur place sur la scène du Bboying mondial. Victor s’est imposé à l’unanimité des juges après un battle 100% américain face à Starvin Sa-Ewl. Victor, ce nom ne vous est pas inconnu ? Normal. Originaire de Floride, il faisait partie des 16 meilleurs B-Boys de la planète présents à Paris fin novembre pour le Red Bull BC One. Le breakeur avait d’ailleurs créé la surprise en éliminant au premier tour Hong 10, alors tenant du titre. A noter la place de demi-finaliste de Bboy Dany, seul Français dans le carré final face à trois Américains. Il a cédé face au futur finaliste Starvin Sa-Ewl tandis que Victor prenait le meilleur sur Kareem.

10928842_809413359133079_8815259466686898046_o

Enfin, pour clore une soirée endiablée, place à la finale 3VS3 CREW. Le Brésil contre l’Ukraine, qui allait rafler le dernier trophée de la soirée ? Après d’ultimes provocations, les Funk Fokers de São Paulo ouvraient les hostilités. Des affrontements équilibrés face aux Ukrainiens de Topside Technics permettaient finalement aux Brésiliens de repartir avec la victoire, à une voix d’écart (3 juges contre 2). En demi-finale, ils avaient pris l’ascendant sur les derniers Frenchies en lice, Tekken Crew, pourtant plébiscités à chacun de leur passage (notamment sur cette demi à laquelle ils ont mis le feu). Il y a fort à parier que les minots de Lyon font faire parler d’eux dans les années à venir. L’autre demi-finale 100% ukrainienne a vu Ruffneck Attack se faire sortir aux portes de la finale. Les Predatorz vainqueur en 2014 et venus défendre leur titre se sont arrêtés en huitièmes de finale, tout comme le crew Total Feeling dont faisait partie Tonio, participant tricolore du Red Bull BC One 2014.

10854966_809419669132448_8387067373389585487_o

Après ce premier week-end consacré à la danse, l’aventure HIP OPsession continue de retourner Nantes jusqu’au 21 février. Retrouvez la programmation intégrale à cette adresse.

 

Emilie Mondher, 24 ans (44)

 

Crédit : CLACK

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *