Hand to Hand, une association qui propose « la danse de salon en mixité handi-valide » (INTERVIEW EXCLUSIVE)

La rédac’ de danse-et-vous.com est allée à la rencontre de Sandrine Darracq, présidente, professeur de danse et fondatrice de l’association de danses de société handicapés-valides Hand to Hand et d’Alexandre Esnault, le vice-président (qui est également compétiteur wheelchair dancesport). Ils nous ont parlé de celle-ci plus en détails; découvrez son interview ci-dessous !
gg

Cela fait quelques mois que la rédaction de danse-et-vous.com suit les actualités de l’association Hand to Hand située à Mérignac (33). Celle-ci permet à des personnes en situation de handicap de pratiquer les danses de société et nous avons souhaité en savoir plus à propos de leurs cours mais également au au sujet des diverses formations qui sont proposées. La présidente Sandrine Darracq et le vice-président Alexandre Esnault ont accepté de répondre à nos questions; on vous laisse apprécier leur interview.

D-E-V – Bonjour Sandrine et Alexandre, merci de répondre aux questions de danse-et-vous.com ! Vous êtes présidente et vice-président de l’association de danses de société handicapés-valides Hand to Hand; pouvez-vous expliquer à nos lecteurs les objectifs de celle-ci ? 

S & A – Notre association, créée par Sandrine Darracq et Jean Denis Aragon, est née en 2006 d’un désir de partager la danse le plus largement possible. L’objectif est d’intégrer les personnes en situation de handicap au sein du tissus social par le biais de la danse de salon en mixité handi-valide. En participant à nos activités et plus largement à la vie associative, nos adhérents oublient  vite leur handicap, les barrières tombent. Nous sommes ouverts à tous. Ainsi, nous accueillons des personnes en fauteuil roulant manuel et électrique, des personnes ayant des difficultés à se déplacer ou ayant vécu un accident de la vie. Nous avons également des danseurs déficients visuels, et un groupe de danseurs atteints de trisomie 21. À ce jour, notre association compte plus de 80 membres. Nous proposons 7 heures de cours par semaine danse de société et sévillane/flamenco dont 2 cours qui sont animés par Corinne Darracq (la sœur de Sandrine) et par Carole.

thumbnail_flamenco

D-E-V – Pourquoi avoir choisi de proposer des cours de danses de société plutôt que d’autres types de danses ?

S & A – Sandrine Darracq pratiquant depuis de nombreuses années la danse de couple, son choix s’est donc naturellement porté vers ce type de danse qui pour elle est synonyme de partage (même si elle a longtemps pratiqué la danse contemporaine, jazz et africaine).

D-E-V – Comment se déroule un cours de danses de société pour personnes en situation de handicap et y a-t-il des différences majeures avec un cours pour danseurs valides ?

S & A – Les cours se déroulent de la même façon. On apprend le rythme, les mouvements et on les enchaîne pour créer un ensemble cohérent. Dans les cours avec des personnes en fauteuil roulant, nous avons une animatrice en fauteuil roulant, Carole Torres, qui assiste Sandrine, et l’aide à adapter les chorégraphies. Et on peut dire que toutes les danses peuvent être adaptées ! La différence est une écoute particulière de la personne: ce qu’elle peut faire ou ne pas faire, si elle est fatiguée elle s’arrête, il y a beaucoup de dialogue, de partage, de joie.

D-E-V – Vous proposez des formations pour les personnes qui souhaiteraient ouvrir un cours de danse handi-valide. Pouvez-vous nous en dire plus au sujet de celles-ci ?

S & A – Depuis 3 ans, nous proposons un stage de formation « 1ier pas »  dédié aux personnes désirant ouvrir un cours de danse ou simplement apprendre à danser avec une personne en fauteuil. Ce stage se déroule sur 2 jours et demi avec une partie théorique concernant le handicap (1/2 journée) et 2 jours de pratique avec apprentissage du rock, paso doble et chachacha. Notre prochain stage de formation se déroulera du 26 au 28 octobre.

D-E-V – Alexandre, vous pratiquez vous-même la danse de salon handi-valide sur Mérignac et Bordeaux depuis six ans (vous avez notamment décroché une médaille d’argent et une médaille de bronze aux 10èmes Gay Games à Paris dernièrement). Quels sont vos objectifs futurs ?

Alexandre – La compétition est quelque chose d’assez nouveau pour Hand to Hand, nous avons ouvert la section danse sportive en début d’année. Il faut savoir que les compétitions Wheelchair Dancesport existent dans la plupart des pays mais pas encore en France. C’est pourquoi nous souhaitons la développer. Les Gay Games étaient une très belle expérience, c’était vraiment l’événement rêvé pour débuter les compétitions. Il y avait une ambiance très bienveillante, et une envie de partage ! Nos premières médailles sont très encourageantes. Notre prochain objectif est de nous lancer dans les compétitions Wheelchair Dancesport à l’international mais on a encore beaucoup de travail car on a encore un certain niveau à atteindre et surtout des danses imposées à travailler !

Je souhaite également lancer un appel car nous recherchons des danseurs pour se lancer dans cette belle aventure. Un danseur et une danseuse valides de 30-40 ans pour danser avec moi et ma partenaire Julie Pin sur Bordeaux. Sans partenaire, il va être très difficile pour nous de continuer dans cette voie. Actuellement je danse avec Sandrine qui est également notre coach, ce qui ne sera plus possible à un certain niveau. Et surtout pour l’instant, notre niveau est tel qu’un danseur ou une danseuse un peu aguerri pourra largement apprendre la technique handi-valide et rattraper notre niveau !

Danse sportive

D-E-V – Divers événéments dansants sont organisés avec Hand to Hand. Où pourrons-nous vous retrouver prochainement ?

S & A  – Vous pourrez nous retrouver le 6 octobre pour des démonstrations à la fête handi-valides de Marcheprime. Nous ferons un show de danse sportive le 7 octobre au Grand-Théâtre de Bordeaux lors de Dansons à l’Opéra organisé par Danse avec Nous. Enfin nous organisons une après midi dansante le 18 novembre au Dan’s à Lormont. On a d’autres événements en préparation, n’hésitez pas à suivre notre page  Facebook et notre site internet.

D-E-V – Enfin, quelles sont les démarches à suivre pour celles et ceux qui aimeraient s’inscrire aux cours proposés par Hand to Hand ?

S & A  – Ils peuvent tout simplement se présenter aux cours, le mardi de 18h à 20h ou le vendredi de 14h à 16h30, au forum APF (situé 30 rue Delacroix à Caudéran). Ainsi, ils pourront assister à un cours et avoir toutes les informations nécessaires pour se lancer! Ils peuvent également nous joindre par téléphone ou par message, vous trouverez nos coordonnées sur notre site internet www.handtohand33.fr. On peut nous joindre également via Facebook et Instagram (@h2h.danse).

Interview : Meryl Frezal

Crédit photos/vidéo : clichés fournis par Alexandre Esnault  Hand to Hand

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *