Got to dance : Émission 1, des talents qui se démarquent déjà, notre récap’ !

La rédaction de danse-magazine.com vous parle du programme Got to dance depuis plusieurs mois maintenant. Nous attendions avec impatience le début de la compétition et nous y sommes, la première émission a été diffusée ce soir ! Bien sûr, on vous a fait le récap’ de celle-ci que nous vous dévoilons sans plus tarder.

L’animatrice Sandrine Corman s’est confiée à propos de l’émission Got to dance et elle avait prévenu le public : de nombreux talents se sont présentés pendant les castings. Pour ce plus grand concours jamais organisé en France, les participants se sont bousculés mas comme vous le savez, seulement l’un d’entre eux remportera les 50.000 euros. Ainsi, nous avions hâte de découvrir les profils des différents danseurs. Quels ont été les coups de coeur des mentors alias Mia Frye, Stéphane Jarny et David Carreira ? On vous dit tout ce qu’il s’est passé pendant la première émission qui a été diffusée ce soir sur TMC.

 Soukeyna et Stanley, le duo de danseurs new style

Les adolescents ont décrit la danse qu’ils pratiquent, le new style, comme « un mélange de moderne et de street jazz avec une pointe d’afro » par moment. Ces deux-là ont débuté leur chorégraphie sur la musique de Stromaé, « Papaoutai » et une chose est sûre, ils ont prouvé que le talent n’attend pas le nombre des années ! Leur synchronisation parfaite a été appréciée des mentors puisque les trois membres du jury ont voté pour eux. Stéphane Jarny a affirmé qu’ils étaient sur « la même longueur d’ondes » et une certaine énergie qu’ils doivent encore apprendre à maîtriser. Du côté de Mia Frye, une « osmose », un « moment de grâce » sont les termes qui ont été utilisés par la chorégraphe pour qualifier la prestation des candidats. Enfin, David Carreira a apprécié la mise en scène et la fluidité des mouvements. Avec tous ces compliments, difficile de choisir ! Toutefois, le duo a choisi de rejoindre Stéphane Jarny pour poursuivre leur aventure dans Got to dance.

Dream Dance, le groupe street rempli de détermination 

Les 26 danseurs de ce groupe ont d’emblée affirmé leur volonté de gagner puisqu’ils ont déclaré lors de leur portrait qu’ils sont venus pour gagner. Dès le début, nous avons été agréablement surpris par la manière dont les artistes ont bien investi l’espace. De plus, chacun des danseurs a fait preuve d’une grande précision et le jury a une nouvelle fois été unanime tant ils ont été subjugués par leur chorégraphie. Mia Frye a apprécié « la vraie histoire » racontée par les danseurs et on ne sait pas vous mais nous aussi ! Le groupe a choisi de rejoindre David Carreira.

Mié, danseuse de modern jazz

La jolie blonde s’est lancée sur la fameuse chanson de Sia « Chandelier » et lorsque nous avons avons entendu les premières notes de ce titre, nous espérions oublier la prestation de la fameuse Maddie Ziegler. Malheureusement, nous n’y sommes pas parvenu et ce, non pas parce Mié n’a pas de talent mais parce que sa chorégraphie ne nous a pas touché. Celle-ci a un potentiel a exploiter mais qu’elle doit apprendre à maîtriser (celle-ci a chuté sur la jambe). Sa prestation n’a pas fait fondre le jury et ce, bien que Stéphane Jarny ait tout de même accordé une étoile dorée à Mié pour l’encourager à continuer de travailler.

Media Luna, le flamenco a enflammé le plateau

Le groupe Media Luna compte sept danseuses et un danseur s’est lancé sur la chanson « Gitano » de Kendji Girac. Dans la mesure où le flamenco est une danse que l’on peut qualifier de « puissante », nous nous attendions à plus de poigne de la part des danseurs. Certes, ils ont illuminé le plateau de part leur sourire mais cela n’a pas suffi. Du côté des mentors, Stéphane Jarny a été le seul à ne pas accorder d’étoile dorée bien qu’ils ait souligné le talent des danseurs.

Compagnie Mam, le contemporain suprenant

Dès les premiers pas de la compagnie, nous avons compris qu’elle n’allait pas nous livrer une chorégraphie de contemporain ordinaire puisque leur danse est un mélange de divers styles qui nous a presque hypnotiser pour tout vous dire… Les jeunes gens ont su conquérir notre coeur tout comme celui du jury. On pense par exemple à Mia Frye qui a déclaré : « Je ne vous oublierai jamais » mais aussi à David Carreira qui aurait aimer emmener la compagnie directement en finale si il le pouvait. Cependant, les artistes ont choisi de continuer l’aventure avec la chorégraphe plutôt qu’avec le chanteur !

 Julie, une jeune ballerine remplie de grâce 

Julie est une jeune fille de onze ans qui malgré son jeune âge, affirme déjà que cette discipline est « toute sa vie ». Elle a souhaité participer à Got to dance pour s’amuser avant toute autre chose. Mature, elle sait ce qu’elle veut : danser. Telle une princesse pleine de grâce, elle a enchaîné les pas sur le plateau et a tenté de dissimuler son stress comme elle le pouvait. Julie a ému le jury (nous aussi d’ailleurs !) et elle n’a pu contenir son émotion lorsque les mentors ont tous mis une étoile dorée pour noter sa prestation. Nul doute que cette petite a un bel avenir devant elle.

vignette-programme-paysage-01-11364575jimql

Yacnoy, le danseur contemporain made in Cuba

Le danseur professionnel originaire de Cuba n’a pas livré une chorégraphie de salsa mais bien plutôt une prestation 100 % contemporaine pendant laquelle il a pu montrer toute sa technique. Celui-ci maîtrise son corps et ça se voit. Sans surprise, le jury a validé sa choré’ à l’unanimité puisque les mentors ont su ressentir toute l’émotion qu’il a souhaité faire passer au public.

Djamel, un danseur contemporain surprenant

Le danseur a su enchaîner des mouvements rapides et des cascades tout en se réceptionnant d’une façon très douce ce qui montre ô combien il maîtrise son art. Nous avons été bluffés par sa prestation tout comme le jury. « Tu as une présence qui est très puissante » a affirmé Mia Frye. D’ailleurs, c’est elle qu’il a choisi pour continuer à progresser dans l’aventure et on espère qu’il ira loin dans la compétition !

Pauline et Fabien, danseur de new style

Pauline et Fabien souhaitaient faire passer une certaine émotion à travers le danse. Toutefois, cela n’a pas vraiment fonctionné comme l’a affirmé le jury. Pour la première fois depuis le début de l’émission, les mentors n’ont pas validé leur prestation à l’unanimité puisque selon ces derniers, le duo est trop jeune pour prétendre à la demi-finale. Cependant, force est d’admettre que ce jeune couple était touchant et qu’avec un peu plus de travail, ils pourront donner le meilleur d’eux-mêmes à l’avenir !

Kla District, le Hip Hop en trio 

Le trio a livré une prestation énergique qui bien qu’elle ne nous ait pas séduit dès les premiers mouvements, a fini par nous donner envie de voir la suite. Toutefois, lorsqu’on se remémore tous les candidats que nous avons vu ce soir, force est de constater que leur niveau est un peu en-dessous comparé à certains danseurs. Néanmoins, ce professeur venu avec ces deux élèves est fier d’avoir pu participer à l’émission et nul doute que nous avons pas fini d’entendre parler de ces artistes.

Grain de folie, le cancan revisité

Quel plaisir que de voir des danseurs de cabaret sur le plateau de l’émission ! Cette discipline est peu représentée et pourtant, elle a sa place dans une compétition telle que Got to dance. De plus, les artistes ont su dévoiler un show original qui a fait plaisir à voir. Le travail de ces derniers a payé puisque que les mentors ont tous aimé leur chorégraphie. Finalement, ils ont désigné Stéphane Jarny pour poursuivre la compétition et nul doute que la prochaine prestation de Grain de folie ne manquera pas de piquant !

Priscilla et Teddy, un jive qui a manqué de pep’s

Le duo a-t-il réussi à faire swinguer le jury ? De notre côté, nous regrettons le manque de dynamisme qui est ressorti de leur prestation. Pourtant, les jeunes gens avaient une chorégraphie bien construite mais celle-ci a manqué de pep’s. Leur prestation n’a pas convaincu le jury mise à part David Carreira et nous avons été quelque peu déçu de ne pas avoir été plus surpris par la danse de Priscilla et Teddy. Néanmoins, nous leur souhaitons de continuer à se perfectionner dans leur art puisqu’ils sont bien partis pour !

GOT TO DANCE : LE MEILLEUR DANSEUR

Synopsis, un univers 100% popping bien à eux  

En ce qui concerne la prestation de Synopsis, nous avons tardé à nous plonger dans leur univers. La chorégraphie du duo ne nous a pas bluffé bien qu’il soit clair que les danseurs ait un univers bien à eux qui ne laisse pas indifférent non plus. Stéphane Jarny a été particulièrement sensible à leur prestation tout comme Mia Frye. David Carreira a lui aussi mis une étoile dorée mais les jeunes gens ont finalement choisi le metteur en scène de Love Circus !

Geko Crew, street jazz, hip hop et humour au menu

Le mélange des styles de Geko Crew est très intéressant. Les jeunes gens ont su mêler plusieurs genres de danse et apporter une pointe d’humour à la chorégraphie. Le trio a un univers bien à lui qui a fait preuve d’une grande technique et leur travail a payé puisque les mentors ont tous apprécié leur prestation. Ils continueront la compétition aux côtés de Mia Frye qui a totalement adhéré à leur univers !

Stéphane et Tony, la Danse same sex se révèle

La danse same sex est basée sur la danse sportive et est plutôt pratiquée dans les pays du Nord mais aussi aux Etats-Unis. Comme vous l’aurez compris, elle réunit deux personnes du même sexe et pour leur prestation sur le plateau, ils ont choisi de danser sur un paso doble. Alors que nous attendions beaucoup de cette danse de caractère, nous sommes restés sur notre faim. Pour la deuxième fois de l’émission, c’est un non unanime de la part du jury qui a été prononcé. C’est dommage car nous aurions aimé en voir plus mais malheureusement, le duo ne continue pas la compétition.

Thomas, le néo classique à l’honneur

Lorsque Thomas a commencé à danser, nous avons d’emblée compris que le jeune homme allait livrer une prestation digne de ce nom. Entre mouvements de break, mouvements de danse classique et contemporaine, la chorégraphie de celui-ci nous a impressionné. Malheureusement, nous avons été déçus lorsque Stéphane Jarny n’a pas voté en faveur de celle-ci… Selon ce dernier, la « délicatesse » des débuts s’est envolée au fur et à mesure mais finalement, il est revenu sur son choix face aux arguments de Mia Frye. Ouf ! Le danseur a rejoint l’équipe de David Carreira, on a hâte de voir ses futures prestations. Il clôt cette première émission de Got to dance, rendez-vous mercredi prochain !

Alors, qu’avez-vous pensé de cette première émission ? 🙂

Résumé : Meryl Frezal

Crédit photos : TMC – Jean-Philippe Baltel 

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *