Free Dance : Quand la danse et la musique ne font plus qu’un, découvrez notre critique !

Jour J ! Le film Free Dance sort aujourd’hui dans les salles françaises et bien sûr, la rédaction de danse-et-vous.com n’allait pas manquer ça. Vous voulez savoir ce que nous avons pensé de ce long-métrage dansant ? Alors c’est parti pour notre critique ! 

Nous vous avions annoncé que le film Free Dance sortirait dans les salles ce mercredi 3 août. On ne vous cache pas qu’à la rédaction de danse-et-vous.com, nous avions hâte de le découvrir et chanceux que nous sommes, nous avons pu le voir en avant-première (oui, oui !). Tout comme pour les fameux Sexy Dance, ce nouveau long-métrage promettait un contraste entre deux univers différents mais qui peuvent néanmoins se compléter : celui du classique et du style urbain. Dès le début du film, nous avons fait la connaissance des deux personnages principaux : Johnnie Blackwell (Nicholas Galitzine) et Ruby (la sublime Keenan Kampa). Le premier est passionné de musique et joue du violon : « La musique est toujours là, elle brûle en moi […] » a-t-il déclaré tandis que la seconde affirme : « La danse a toujours fait partie de moi »; elle qui est une danseuse classique pour le long-métrage mais également dans la vraie vie (elle est tout de même la première Américaine à avoir rejoint le célèbre ballet Mariinsky !). Outre le contraste entre deux styles, ce sont également deux modes de vie bien distincts qui ont été mis en lumière. Johnnie réside aux Etats-Unis illégalement et joue dans le métro pour gagner quelques dollars afin d’obtenir une carte verte. Quant à Ruby, elle est issue d’un milieu plutôt bourgeois ce qui lui permet de suivre sans souci des cous au prestigieux conservatoire des arts de Manhattan.

_Z1B8701

Rapidement, nous faisons la connaissance des autres protagonistes du film et notamment du « Switch Step Crew ». D’ailleurs, quel plaisir avons-nous eu lorsque nous avons vu le danseur John Silver dans le rôle de Krispy (qui est entre autres un danseur de Chris Brown, Ne-Yo ou encore Jennifer Lopez) qui fait partie de ce crew ! Cependant, bien que les artistes dansent pendant quelques scènes, force est d’admettre que nous ne les avons pas assez vu à notre goût ce qui est dommage puisqu’ils ont bien du talent pour le peu que nous en ayons vu… À propos de crew, nous avons eu un coup de cœur pour la scène du battle entre deux groupes dans le métro qui est vraiment réussie. Autre scène que nous avons apprécié : celle où Ruby pratique la danse irlandaise sur une table avec d’autres danseuses. En effet, bien que celle-ci pratique la danse classique, elle n’hésite pas à pratiquer d’autres danses (comme le tango, le contemporain) et c’est ce mélange des styles que nous avons apprécié dans Free Dance.

_0400

Enfin, l’intrigue principale se centre bel et bien autour de Ruby et Johnnie. D’ailleurs, la jeune femme lui propose de participer avec elle et d’autres danseurs à un concours (pour lequel il y a 25.000 dollars à la clé) et celui-ci finira par accepter après avoir hésité. Nous avions donc hâte de découvrir la fameuse scène finale et bien qu’il soit clair que la chorégraphie est particulièrement originale, nous aurions aimé quelque chose plus « punchy ». Globalement, Free Dance est un film de danse plaisant que nous avons aimé regarder. Bien qu’il n’y ait pas de grande originalité au niveau du scénario, les chorégraphies, elles sont intéressantes. De plus, le mélange des styles est harmonieux et on vous avoue qu’après avoir visionné le long-métrage, nous avions envie de danser ! N’est-ce pas l’élément principal à retenir ? 🙂

_1500

Critique : Meryl Frezal

Crédit photo :

 

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *