Euro 2015 de patinage artistique : Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron champions, retour sur leurs prestations !

En voilà une bonne nouvelle pour le patinage artistique français ! Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont reçu la médaille d’or lors de l’Euro 2015 dans leur discipline. Ces deux-là ont été éblouissants de talent, danse-magazine.com vous en dit plus.

C’était hier à Stockholm en Suède. Gabriella Papadakis (19 ans) et Guillaume Cizeron (20 ans) ont brillé pendant l’Euro 2015 de patinage artistique. danse-magazine.com vous l’accorde, cette discipline n’est pas une danse en tant que telle mais si nous souhaitons vous en parler aujourd’hui, c’est pour une raison bien précise : nos jeunes sportifs ont bel et bien dansé pendant la compétition et démontré que le patinage artistique n’est pas qu’un sport mais aussi un art. Alors que les Français ont craint les Russes Elena Ilinykh et Ruslan Zhiganshin mais aussi les Italiens qui n’étaient pas loin derrière eux, Anna Cappellini et Luca Lanotte, ils n’ont pas fléchi et ont remporté l’or avec 179,97 points. Une chose est sûre, nous avons été subjugués par tant de talent et précision dans les mouvements des jeunes patineurs (rappelons tout de même qu’ils sont sur de la glace !). Malgré leur jeune âge, ces derniers ont prouvé que « le talent n’attend pas le nombre des années » et leur entraîneur qui les suit depuis trois ans, Romain Haguenauer. a confié les clés de leur succès : « Leur qualité aujourd’hui est qu’ils patinent ensemble depuis dix ans. Ils possèdent une longue expérience dans le travail de connexion, dans leur façon de bouger, ils ne font qu’un. Ils sont très complices et respectueux l’un de l’autre, il n’y a jamais un mot plus haut que l’autre ».

Après un début de carrière à Clermont-Ferrand, puis une expérience à Lyon et à Montréal, il semblerait que nos jeunes champions Gabriella et Guillaume n’aient rien à envier aux plus grands ! Dans tous les cas, nul doute que c’est le début d’un bel avenir professionnel pour eux… On vous laisse revoir leurs prestations magiques en programme court (qui se définit par un temps défini et des éléments imposés) sur du flamenco que nous avons particulièrement aimé mais aussi celle pour laquelle ils ont réalisé un parfait porté pour leur chorégraphie en programme libre (marqué par une durée plus longue avec des éléments choisis qui ne sont pas imposés). Celle-ci a été réalisée sur l’Adagio du Concerto N. 23 de Mozart. Notez que le duo a été inspiré par le travail d’Angelin Preljocaj (dont nous vous avons notamment parlé il y a peu car il adapte la BD « Polina » de Bastien Vivès) et du porté qu’on pouvait voir pour « Le Parc », ballet créé pour le Ballet de l’Opéra de Paris en 1994. N’attendez plus et (re)découvrez les prestations des champions ci-dessous.

Source : Le Progrès

Crédit : Eurosport/Capture d’écran

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


  • Reply Elsa Mondriet

    Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet / june.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *