Elsa, une danseuse classique avec « pleins d’étoiles dans les yeux »

Manuella est venue à nous pour nous parler de sa fille Elsa qui du haut de ses 5 ans, est passionnée de danse classique. Cette dernière s’est confiée à propos de sa passion à sa mère qui a rédigé l’article avec les termes de cette jeune danseuse. C’est parti pour un article touchant pour notre rubrique « Danse & vous ».

Je m’appelle Elsa et j’aime la danse classique. Je crois que je suis née en dansant alors ma maman me raconte… À 18 mois, j’ai ouvert un album. Photos d’une danseuse. C’était ma mère. Elle me racontait les galas de danse mais aussi les concours qu’elle passait sur la scène française de Paris devant un jury composé de danseurs étoiles de l’Opéra de Paris. Et là, tout a commencé quand je lui ai demandé : « C‘est quoi danseur étoile ? ». Alors, elle m’a montré une vidéo d’une danseuse étoile… Mes yeux se sont grands ouverts lorsque j’ai vue « une princesse pivoter sur pointe avec une couronne sur la tête ». Car les danseuses étoiles, ce sont les princesses dans la vraie vie… Tout de suite, je me suis levée pour essayer de tourner et pointer comme elle. Mon choix était fait : « Je veux être danseuse ».

10419477_327200377428673_8250178623072472418_n

Bien sûr à 18 mois, il est impossible de trouver des cours de danse, alors je m’entraîne en regardant des vidéos et ma mère me montre quelques pas de danse. Ma passion étant toujours aussi forte; on m’inscrit au conservatoire de danse à l’âge de trois ans. J’ai fait mon premier gala de danse à 4 ans. Depuis, chaque fois que je vois une scène, j’ai envie de me préparer et aller danser. Et à chaque fois que ma mère m’emmène voire « le gala d’étoiles », j’imagine que la danseuse étoile, c’est moi…

IMG_0792 (3)

Cette année, j’ai eu la chance de rencontrer la troupe et le fait de voir Laura Hecquet (danseuse étoile de l’Opéra de Paris) m’a donnée des ailes pour persévérer. De plus, cela m’a permis de découvrir la danse contemporaine. Cette année, je me suis donc inscrite en contemporain aussi. J’ai hâte de commencer car j’adore danser pieds nus et c’est comme ça que se donne les cours de contemporain dans mon conservatoire. Je vais avoir 6 ans, je suis au CP, et je comprend que la danse soit un métier difficile. Alors, je m’entraîne à la maison en plus de mes cours de danse et surtout, je travaille bien à l’école. Pour avoir un maximum de chance, plus tard, d’entrer dans une grande école qui fera de ma passion… Mon métier.

Article : Elsa Leurquin (5 ans) et sa maman Manuella, Auchel (62260)

Crédit photos : Manuella Leurquin – photos d’Elsa données avec l’autorisation écrite du parent de l’enfant mineur

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


  • Reply Chloé

    Très touchant cette article et elle est trop mignonne. Je vais avoir 16 ans et étant plus petite quand j’ avais 6 ans j’ avais pratiqué du moderne jazz pendant 2 ans. Ensuite j’ ai commencer les cours de dessin au beaux arts de ma ville. J’ ai une passion pour la danse sportive depuis 5 ans et j’ espère trouver une école de danse latine un jour. J’ espère qu’ elle vas continuer et persévérer. Elle pourra aller loin 😉

  • Reply Manuella

    Merci Chloé! Je te souhaite de réussir dans ce que tu aimes !!!!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *