Bharata Natyam : La rédac’ a testé un cours ! (Photos)

Samedi 23 avril dernier, danse-et-vous.com a testé un cours de bharata natyam qui est la danse classique indienne la plus populaire. On vous dévoile ce que nous en avons pensé. 

C’est dans le cadre du festival Mouvements Émouvants que nous avons eu le plaisir d’assister à un cours de bharata natyam le samedi 23 avril. La veille, nous avons assisté à un spectacle de danses classiques indiennes au théâtre Adyar et parmi celles-ci, nous avons découvert le bharata natyam avec la danseuse et chorégraphe Tarikavalli. Nous avons beaucoup apprécié cette danse et on ne vous cache pas qu’il nous tardait d’essayer un cours afin de nous initier à celle-ci. Nous nous sommes donc rendus du côté du studio Micadanses (situé dans le quatrième arrondissement de la capitale) pour danser avec Tarikavalli et une dizaine de personnes présentes pour suivre ce cours. Certains avaient déjà pratiqué le bharata natyam mais d’autres non (comme nous !). Cet atelier s’est présenté comme une initiation et pour commencer, le professeur a insisté sur l’importance des doigts de la main. Ceux-là doivent se dérouler tel un éventail ce qui demande une certaine souplesse, croyez-nous !

IMG_1292

IMG_1267

IMG_1259

De plus, il faut savoir que le bharata natyam exige beaucoup de travail sur les angles et la géométrie. Avoir une bonne posture est nécéssaire mais il faut veiller à ne pas provoquer de tensions dans les membres. Après avoir travaillé le haut du corps est venu le moment des fameuses frappes de pieds. Avant de commencer, les femmes placent leurs mains sur les hanches tandis que les hommes doivent les placer un peu plus bas. C’est le pas de jambe qui travaille et il est important de sentir notre centre de gravité lorsqu’on frappe un pied à terre puis l’autre. Croyez-nous, une fois le cours terminé, tous les participants avaient chaud ! Globalement, nous retiendrons que comme n’importe quelle danse classique, le bharata natyam demande vigueur et précision et on vous conseille vivement de vous y mettre si ce n’est pas déjà fait ! 🙂

>> Nous tenons également à remercier Tarikavalli pour sa gentillesse et son professionnalisme pendant cet atelier mais aussi Stéphane Letur pour ses clichés.

Article : Meryl Frezal 

Crédit photos : Stéphane Letur 

About The Author: Meryl Frezal

Diplômée d'une licence de lettres modernes mention rédaction professionnelle et communication multimédia, je me suis lancée dans le journalisme suite à un stage de fin d'étude par goût de l'écriture et du contact avec les autres. Résultat : Après une expérience de deux années en tant que rédactrice en chef adjointe pour un média, j'ai décidé de lancer mon propre site et de le consacrer à ma passion : la danse bien sûr !

Comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *